LE BATCH COOKING: ON S’Y MET… OU PAS ?

Nouvelle année, nouvelle résolution ? Et pourquoi ne pas tester le batch cooking ? C’est une tendance qui séduit de plus en plus de monde se posant cette question : comment arriver à bien manger (et manger varier) sans que cela soit une prise de tête chaque jour ?  En quoi le batch cooking consiste et est-ce vraiment LA solution pour une alimentation équilibrée, gourmande et facile au quotidien ? Je vous donne mon avis de nutritionniste…

Le batch cooking: qu’est-ce que c’est?

Le batch-cooking est un concept qui provient des pays anglo-saxons, comme son nom le laisse penser. Il signifie littéralement «  cuisiner en lots  ». Autrement dit, préparer un grand nombre d’ingrédients et de plats le week-end pour gagner du temps lors de vos dîners en semaine.

Plus précisément, si vous voulez vous lancer dans le batch cooking, il vous faut :

  1. Réfléchir à vos menus pour la semaine et préparer votre liste de courses en fonction. Vous achetez ainsi tous les ingrédients nécessaires et évitez d’avoir à y retourner ensuite.
  2. Prévoir une bonne quantité de récipients hermétiques allant au réfrigérateur
  3. Bloquer 2 heures sur la semaine, idéalement le week-end, pour préparer les sauces, cuire les céréales et les légumineuses, éplucher et émincer les légumes et fruits, poêler, griller ou mariner vos viandes…
  4. Mettre en boîtes ou en bocaux ces aliments séparément, voire les étiqueter
  5. Au final, il ne vous restera plus qu’à réchauffer ces plats le jour J ou associer les ingrédients  pré-préparés.

Ainsi, vous pourrez par exemple préparer le dimanche un plat de viande en sauce que vous resservirez sur 1 ou 2 soirs, préparer une ratatouille que vous pourrez manger avec du poisson ou que vous pourrez terminer dans une frittata, etc… Pour vous inspirer, vous trouverez quelques recettes de batch cooking ici.

Les atouts du batch cooking

Pour moi, il y a 4 avantages à pratiquer le batch cooking.

Le principal atout est de ne plus avoir à se poser la question tous les soirs du « Qu’est-ce qu’on mange ?» !  Même si vous avez votre cours de yoga le lundi soir, votre chéri pourra s’en sortir tout seul et n’aura qu’à réchauffer le plat prévu pour ce soir-là…

Le deuxième atout est souvent l’aspect gain de temps.  Vous taillez tous vos légumes le même jour, plutôt que d’avoir à sortir chaque jour (et laver) 5 ou 7 fois la planche à découper et les ustensiles de cuisine. De la même manière, les cuissons peuvent se lancer en même temps et vous n’avez plus à attendre tous les soirs que le repas cuise.

Le troisième point fort est le gain d’argent et la diminution du gaspillage. En pratiquant de la sorte, vous évitez de devoir revenir au supermarché dans la semaine …et donc vous limitez le risque de craquer sur des aliments non prévus. Ces aliments sont souvent des biscuits, des chips ou autres produits achetés sur un coup de tête et rarement très bons pour vous ou pour le portefeuille. Vous limitez aussi le gaspillage car vous n’achetez que ce dont vous avez besoin et éviter de voir les produits se périmer au fond du frigo.

Le dernier atout du batch cooking est de vous aider à consommer plus de plats cuisinés vous-même et moins de plats préparés. C’est donc, à priori, plutôt bien pour la santé…et l’environnement (moins d’emballages).

Les inconvénients du batch cooking

Parce que rien n’est jamais parfait, le batch cooking a aussi ses points négatifs.

Le plus gros inconvénient que je vois, c’est l’organisation quasi militaire! Il faut être sacrément bien organisé pour cuisiner pour 5 à 7 soirs/jours en une fois. Et si vous n’avez pas de machine à laver la vaisselle, vous pouvez vite passe votre dimanche après-midi à cette tâche qui risque fort de devenir rébarbative.

Autre inconvénient de taille : il faut avoir de la place ! Si vous avez un plan de travail de 30 cm sur 40 cm et un four d’étudiant, cuisiner tous vos plats de la semaine en une fois risque d’être un peu difficile. Et si vous n’avez pas un frigo de bonne taille, le stockage de tous les récipients pour la semaine risque de vite tourner à la partie de Tétris…

Enfin, pour moi, le batch cooking n’est pas forcément l’idéal d’un point de vue nutritionnel. Déjà parce que bien souvent vous allez devoir réchauffer vos aliments au micro-ondes. Ce n’est, à mon sens, pas le moyen de cuisson le plus sain qui soit. Ensuite, si on se réfère aux préceptes de la médecine traditionnelles chinoises, il est plutôt recommandé de consommer des aliments frais et de ne pas laisser attendre un aliment cuit plusieurs  jours car il perd sa ‘vitalité’, son énergie vitale. Si on rapporte cela à nos connaissances actuelles, il est également évident qu’un aliment qui attends plusieurs jours au réfrigérateur perds une bonne partie de ses vitamines. Il a également tendance à s’abîmer (c’est notamment le cas pour la viande et le poisson). En ce sens, préparer certains produits sur plus de 3 jours me parait un peu contre-indiqué.

QUE PEUT-ON EN CONCLURE ?

Il n’existe pas de solution parfaite et universelle. Adopter ou pas le batch cooking  va donc dépendre de vous, de vos envies et de vos contraintes. Vous pouvez aussi décider de prendre quelques techniques du batch cooking sans l’adopter dans son intégralité. Personnellement, je ne me vois pas du tout passer presque une demi-journée dans ma cuisine et cela ne me gêne pas de cuisiner un peu chaque jour. Par contre j’essaye d’anticiper mes repas pour la semaine de manière à tout acheter lors de mes courses hebdomadaires. Cela m’évite aussi de me casser la tête chaque soir. Ensuite, je fais un peu de batch cooking mais plutôt du jour pour le lendemain ou le surlendemain. Pour cela, soit je prépare un plat en grosse quantité, soit je cuis les légumes la veille. Je les incorpore le lendemain au reste de la recette (tarte, quiche notamment). Cela permet de passer moins de temps pour les cuissons le jour J.

Pour ceux que le batch cooking n’attire pas du tout…

Vous voulez manger varié et équilibré chaque jour mais vous n’avez pas le courage de vous creuser la tête pour prévoir vos repas de la semaine? Vous n’avez pas la place pour cuisiner en grandes quantités? Voici une alternative simple : faites appel à Recettes & Cabas ! Vous serez ainsi livré chaque semaine d’un panier contenant tous les ingrédients pour les repas de la semaine, en juste quantité. Une sorte de box de paniers repas ! Vous recevrez également les recettes pour préparer chaque jour vos plats variés et gourmands en 30 min chrono, sans avoir besoin d’être un as de la cuisine.

Il ne vous reste plus qu’à choisir la méthode qui vous convient le mieux pour vous organiser et vous régaler au quotidien 😉

Auteur : Sabrina Marnet-Letellier – micronutritionniste et consultante nutrition-santé – https://naturmove.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *