Miam…c’est la CHANDELEUR ! Nos 5 conseils pour une crêpe party réussie!

Sentez-vous cette bonne odeur qui vous chatouille les papilles ? Un parfum incomparable qui fait souvent appel à des souvenirs d’enfance, gourmands et festifs.

…pour ma part l’odeur des crêpes me renvoie à des moments passés au parc de la Tête d’Or quand j’étais petite et où plus tard j’emmenais promener à mon tour mes enfants. Et ce doux parfum sucré mélangé à celui de la barbe à papa et des gaufres qui n’allaient pas l’un sans l’autre et qui s’échappait du kiosque juste à côté des manèges était juste insoutenable de bonheur et quasi impossible à ignorer surtout à l’heure du goûter !!!

La chandeleur est là, quel délicieux prétexte pour sortir votre poêle et confectionner une belle pâte à crêpe maison pour régaler petits et grands.

Une étude révèle d’ailleurs, que la consommation de ces dernières concerne 90% de Français. Si la grande majorité des Français avouent un penchant pour les crêpes, près des trois quarts (74%) révèlent aussi ne pas attendre une occasion spéciale pour se faire plaisir. Dans le même temps, 16% précisent en dévorer surtout au moment de la Chandeleur.

Mais avant tout un peu d’histoire

Saviez-vous que la Chandeleur s’appelait avant la Chandeleuse ? Elle viendrait du mot « chandelle » et de l’expression latine  » festa candelarum  » qui signifie « fête des chandelles », car la bénédiction des cierges se déroulait ce jour-là.

Et comme  beaucoup de fêtes du patrimoine culturel judéo-chrétien, l’histoire de la chandeleur mélange des traditions païennes et des traditions issues des religions juives et chrétiennes.

Ce que l’on sait, c’est qu’à partir du 02 février, les jours rallongent considérablement. La végétation et les cultures du blé s’intensifient et l’on commence à prendre conscience que la fin de l’hiver n’est plus très loin avec le retour du soleil et l’espoir du printemps qui revient.

Et l’on retrouve aujourd’hui dans la crêpe et la chandeleur ce symbole du soleil qui marque ce changement de saison.

 

Petit secret de famille

 

Chaque famille a sa recette et ses petits secrets de fabrication que l’on se transmet souvent de mère en fille…et a priori rien de bien compliqué, des ingrédients basiques, que l’on a tous dans son frigo et dans ses placards, quelques œufs, de la farine, du lait et un bon fouet…

Mais si vous êtes novices en la matière ou si vous cherchez quelques astuces pour bien réussir votre crêpe party, voici nos 5 conseils pour y arriver !

 

1 Au fur et à mesure

 

Pour obtenir une belle pâte lisse et sans grumeaux il faut ajouter les ingrédients au fur et à mesure…faire un puits avec la farine et y déposer délicatement les œufs au centre, ça c’est évidement la base. Le lait doit être incorporé lentement et petit à petit. Le mieux c’est d’être à deux. Un qui verse, un qui bat !!! Idéal pour impliquer vos petits bouts qui apprendront en vous regardant !!!Transmission, transmission…rien de mieux pour apprendre que de participer.

 

2 Gare aux grumeaux

Il ne faut pas ménager sa peine avec votre fouet pour obtenir une pâte lisse et fluide.

Certains disent que l’on peut utiliser indifféremment une cuillère en bois ou une spatule, mais pour ma part je ne peux pas me passer de mon fouet qui permet d’obtenir une pâte onctueuse et homogène . Mais si par malheur votre pâte à des grumeaux, un coup de mixeur plongeant ou de Blender et le tour est joué!

Et pour les chanceux qui détiennent un robot cuiseur de type Thermomix ou Companion, là il n’y a rien de plus facile que la pâte à crêpe. Suivez le guide comme on dit !

N’oubliez pas l’incontournable beurre fondu à incorporer à la confection de votre pâte et qui fera toute la différence.

Et si vous êtes intolérant au lactose, sachez que vous pouvez faire votre pâte à crêpe avec n’importe quel autre lait végétal. Je mets au défi quiconque de s’en apercevoir.

Lait d’avoine, lait d’amande, d’épeautres, de noisette…le choix ne manque pas aujourd’hui dans les rayons !

 

3 On laisse reposer ?

On dit que la pâte à crêpe aime bien reposer au moins 1 heure…pour ma part je n’ai jamais vu une réelle différence à l’arrivée…ce qui est sûr c’est qu’il faut impérativement laisser reposer la pâte à gaufres pour obtenir des gaufres aérées et gonflées…mais pour les crêpes je n’en suis pas convaincue. De mon côté je rajoute toujours un peu d’eau dans ma pâte pour qu’elle soit plus fluide.

Les crêpes seront alors plus fines et bien plus légères. Vous pouvez aussi remplacer un peu de lait par de la bière ou de l’eau gazeuse.

4 Une poêle bien chaude

Je ne sais pas vous, mais pour ma part, ma  première crêpe est toujours et immanquablement ratée ! Son allure informe et peu engageante ne séduit personne à la maison et c’est souvent moi qui fini par la picorer pour me consoler d’avoir passé tous ce temps derrière mon fourneau pour régaler tout le monde…le secret c’est la poêle qui doit être bien bien chaude, quitte à baisser ensuite le feu pour les suivantes.

Verser une larme d’huile neutre dans votre poêle à l’aide d’un essuie-tout pour bien la répartir ou utiliser la méthode de la pomme de terre. Comment faire? Vous coupez en deux une pomme de terre préalablement lavée et épluchée, plantez ensuite une fourchette sur le haut de la demie pomme de terre pour vous en servir pour badigeonner le fond de votre poêle avec la matière grasse. Vous saisissez ? Aucun goût, ni d’odeur particulière on vous le garantit.

5 Du beurre dans les épinards

Pour des crêpes vraiment délicieuses et qui vont surtout embaumer votre cuisine irrésistiblement, le petit truc que les gourmands adorent,  c’est la petite noisette de beurre que vous allez glisser sous la crêpe une fois qu’elle est déjà cuite et qui va fondre dans la poêle. Hop, un aller-retour pour bien « enrober » votre crêpe de chaque côté, un délice absolu !

 

Version sucrées ou salée ?

Les crêpes se déclinent à l’infini, en version sucrée comme salée…

Mes préférées restent celles au sucre et au jus de citron que je mets directement quand ma crêpe est encore dans la poêle, pour que cela réduise un peu…Le seul souci, c’est qu’il n’y en a jamais assez !!!

Chez R&C la chandeleur est toujours incontournable et nous donne l’occasion de proposer une crêpe party dans nos cabas . Cette année vous pourrez cuisiner une délicieuse pâte à crêpe à base de farine de sarrasin. Vous confectionnerez vous ferez vous-même vos crêpes, avec du jambon, des épinards frais, et de l’emmental pour le coté gourmand.

Appelée galette, la crêpe au sarrasin, est moins connues dans la moitié nord de la France. En revanche, elle est réputée comme LA crêpe salée par excellence en Bretagne, région de référence en matière de crêpe !! Elle est plus digeste parce que sans gluten et son léger goût de noisette se marie particulièrement bien avec tous les produits salés qui vous feront plaisir…

Pour découvrir toutes les recettes de la semaine c’est par ici.

 

Happy Chandeleur à tous !

Sandrine Bettant Roure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *