QUAND LA BÛCHE SORT DU BOIS !

Quelle étrange tradition que ce gâteau emblématique de nos tablées de fêtes…Qui en connait vraiment l’origine ?

L’histoire de la bûche de Noël remonte bien avant que n’apparaissent les premiers gâteaux en forme de bûche. Cette tradition était très répandue en Europe avant l’arrivée de l’électricité et reste très liée à l’histoire de Noël.

En ce temps-là une énorme bûche était mise dans l’âtre de la cheminée après avoir été bénie pour protéger la maison et ses habitants (et parfois arrosée d’huile, de vin ou autre en guise d’offrande) puis brûlée à l’occasion de la veillée de Noël. Elle devait être suffisamment grosse pour se consumer lentement jusqu’au lendemain (ou même jusqu’à l’Epiphanie 12 jours plus tard dans certaines régions !). Le choix de l’essence, de la bûche et son allumage avaient la plus grande importance. Tout un cérémonial. Après l’avoir décorée de feuillages et de rubans, la bûche devait être portée à deux jusque dans l’âtre. On dit même que les cendres avaient des vertus ou que le tison qui avait servi était censé protéger (de la foudre, des pouvoirs maléfiques du diable…) Les traditions variaient d’une région à l’autre et d’une famille à l’autre.

Avec la disparition des très grandes cheminées au profit des poêles et la vie citadine, cette tradition a commencée à se transformer. Les grosses bûches brûlées dans la cheminée étaient même remplacées par de plus petites, parfois décorées, placées en centre de table. C’est alors qu’apparurent des premiers gâteaux en forme de rondin de bois, imitant même l’écorce.

La tradition de ce gâteau symbolique substituant la véritable bûche pris rapidement. Les bûches de Noël étaient dès le départ confectionnés avec de la génoise et de la crème au beurre dans un moule particulier avant que le biscuit roulé n’apparaisse. Les premiers parfums étaient vraisemblablement chocolat ou moka. Et des décors comme des boules de houx, des feuilles, des champignons…étaient déjà présents.

 

On trouve aujourd’hui plus de bûches dites « fantaisies » qui ne sont plus roulées, mais faites dans des moules, et garnies non pas de crème au beurre, mais de mousses de fruits, de crèmes au mascarpone, de crèmes mousselines, de gelée, de crémeux et toutes sortes de biscuits. Les pâtissiers redoublent de talent et de créativité, en cherchant à en faire un entremet de plus en plus raffiné et incontournable de nos tables de fêtes.

Chez Recettes et Cabas vous pouvez aussi commander chaque semaine un kit dessert à préparer vous-même avec les meilleurs ingrédients fournis par nos soins pour n’avoir que le plaisir de cuisiner. Voici une recette simple et ludique que vous pourrez réaliser avec vos enfants pour faire une bûche de Noël « faite maison » à décliner selon vos envies : confiture, crème de marron, mousse, lemon curd … Cette génoise qui est la base des bûches de Noël peut être recouverte d’un glaçage chocolat ou saupoudrée de sucre glace pour en faire un dessert plus festif.

 

Bûche Roulée à la pâte à Tartiner BIO

Ingrédients : 180 à 200g de pâte à tartiner chocolat noisettes BIO ; 4 œufs ; 100g de sucre BIO ; 100g de farine BIO , papier cuisson ; sel. Un torchon propre humidifié.

  1. Préchauffez le four à 190°C.
  2. Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Dans un grand saladier, fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ajoutez la farine, mélangez.
  1. Battez les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand les blancs sont bien montés, avec une spatule, ajoutez-les dé-li-ca-te-ment au mélange précèdent.
  1. Étalez cette pâte uniformément sur une plaque de cuisson préalablement recouverte de papier cuisson. Formez un rectangle d’environ 0,7cm d’épaisseur.
  1. Enfournez pour 6 à 7 min. (à adapter en fonction de votre four). La génoise doit être blonde (mais pas trop dorée), souple lorsque vous la touchez avec le doigt (si vous la faîtes trop cuire, elle sera sèche et cassante donc impossible à rouler).
  1. Recouvrez immédiatement votre génoise d’un torchon humide et propre. Retournez d’un seul coup votre plaque, enlevez le papier cuisson et roulez le biscuit assez serré dans le torchon. Laissez refroidir complètement.
  1. Déroulez-la ensuite délicatement et étalez-les ¾ du pot de pâte à tartiner de façon uniforme sur toute la surface (après l’avoir faite réchauffer au micro-ondes si elle est trop compacte). Roulez de nouveau le biscuit, coupez les extrémités. Décorez à votre guise et régalez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *