One pot pasta and Co. : une tendance rapide et gourmande

Le One Pot Pasta, vous connaissez ? C’est LE plat de tous les gens pressés et de ceux qui détestent faire la vaisselle ! Ce plat venu tout droit des Etats-Unis et a été mis au point par Marta Stewart, une créatrice culinaire renommée. Contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, il n’y a donc rien d’Italien dans cette préparation culinaire.

Le One Pot Pasta est le plat unique par définition.  Il suffit de mettre tous les ingrédients à cuire dans le même récipient, accompagnés d’un bon bouillon et d’aromates. Le One Pot Pasta peut être décliné de toutes les façons suivant votre inspiration du moment…ou ce qui reste au fond de votre frigo ! Il suffit de partir de l’élément de base, les pâtes, et d’y ajouter ce que l’on veut (à condition que le résultat soit mangeable, cela va sans dire). Il est également possible de le décliner avec d’autres féculents : riz, quinoa, lentilles corail,…ou encore d’en faire des alternatives veggies en remplaçant la viande par du tofu ou juste des légumineuses.

one pot pasta

Le One Pot Pasta : pourquoi vous devriez essayer ?

  • Le One Pot Pasta pousse à l’équilibre alimentaire : on a envie d’y mettre plein de choses, et notamment des légumes.
  • Il permet de finir ses fonds de frigo quand on arrive en fin de semaine !
  • Les enfants adorent le One Pot Pasta, c’est un moyen de leur faire manger des légumes.
  • Au niveau culinaire, c’est très simple. Pas besoin d’être un Top Chef en cuisine
  • Une seule casserole à laver, pas de poêle, pas de passoire…

Mes conseils pour réussir votre One Pot Pasta (ou One Pot Rice…)

Munissez-vous de quelques ustensiles de base : une casserole à fond épais, une spatule ou cuillère pour mélanger et de quoi découper vos légumes.

En général on commence par verser un fond d’huile au fond de la casserole pour y faire revenir quelques oignons voire un peu d’ail. On ajoute ensuite les aliments en commençant par les pâtes ou le féculent de votre choix, puis les légumes, la source de protéine, les aromates et le bouillon. Le temps de cuisson correspond donc au temps de cuisson du féculent choisi, soit une vingtaine de minutes pour les pâtes.

L’astuce pour une cuisson réussie : pour éviter d’avoir une sorte de purée ou de mélange informe, il suffit d’ajouter les légumes en fonction des temps de cuisson dont ils ont besoin :

  • En début de cuisson, on ajoute les carottes, les navets, le panais,…découpés en petits cubes
  • En fin de cuisson et découpés plus grossièrement : les tomates, la courgette, le poivron, la courge,…bref tous les légumes qui cuisent vite
  • En milieu de cuisson : le brocoli ou le chou-fleur en petites fleurettes, les petits pois, le fenouil émincé,…

Au niveau de la source de protéine, le plus couramment utilisé est le blanc de poulet. Le bœuf pourra également être cuisiné de la sorte, à condition de le couper en lamelles fines et en le rajoutant à la toute fin. Pensez aussi aux fruits de mer (crevettes, moules,…) et au poisson blanc (à ajouter à la fin sous peine qu’il se délite dans tout le plat). Et si vous êtes végétarien, optez pour du tofu, des lentilles corail, des pois chiches ou des haricots (blanc, noirs, azuki) en conserve ou cuits à l’avance.

Mes astuces pour un One Pot « healthy »

Soyons francs, l’objectif premier du One Pot Pasta n’est pas le côté sain de la recette mais son côté pratique et rapide. Si on souhaite en faire un plat qui soit également bon pour la santé, voici mes 5 astuces :

  1. Choisissez plutôt des pâtes au blé complet ou au petit-épeautre, ou encore du quinoa (plus riche en protéine et riche en fibres)one pot végétarien
  2. N’hésitez pas à ajuster le temps de cuisson pour arrêter la cuisson au moment où les pâtes sont encore al-dente. Leur index glycémique (donc leur impact sur votre niveau de sucre dans le sang) en sera diminué, ce qui est meilleur pour la ligne…
  3. Ne lésinez pas sur les légumes. Ils doivent constituer la moitié du plat et pas juste un accompagnement
  4. Usez et abusez des épices et/ou des herbes aromatiques! Même si vous cuisinez pour des enfants, il existe des épices douces (muscade, curcuma, paprika) qu’ils adoreront. Quant aux herbes aromatiques (persil, thym, romarin,…) elles permettront de donner du relief à votre plat tout en apportant des bénéfices pour la santé
  5. Pour un repas le soir, préférez une version végétarienne de votre One Pot, avec un mélange riz semi-complet et lentilles corail, ou encore quinoa et pois chiches. C’est tout aussi bon et plus léger.

« One pot » est une expression anglaise qui signifie simplement TOUT EN UN ! La recette se réalise ainsi dans un unique récipient : ce peut être une casserole mais également une plaque du four !

Maintenant, si vous avez l’eau à la bouche et que vous avez envie d’essayer votre premier One Pot Pasta, voici une recette à tester d’urgence que l’on propose dans nos paniers à cuisiner. En plus, elle est à base de légumes de saison 😉

Si vous avez un Companion, vous trouverez une autre recette, spécialement adaptée pour cet appareil, ici.

One Pot de poulet aux légumes d’hiver rôtis au four

10 min de préparation – 30 min de cuisson

 one pot poulet et patate douce

Les ingrédients pour 4 personnes

  • 4 filets de poulet Bio ou Label Rouge de préférence
  • 300g de courge pré découpée
  • 1 patate douce
  • 200g pommes de terre
  • 1 oignon
  • 3 càs de pâte de curry.
  • 4 càs d’huile d’olive
  • sel et poivre.

La préparation de votre One Pot 

 Préchauffez le four à 200°C.

Épluchez la patate douce et coupez-la avec la courge en grosses frites. Émincez l’oignon.

Dans un plat à four d’une trentaine de cm de long, mélangez la pâte de curry avec l’huile d’olive et 1cc de sel

Coupez les filets de poulet en cubes de 3cm. Mettez-les , avec les morceaux de courge, de pomme de terre et de patate douce, dans le plat contenant la sauce au curry . Mélangez pour bien enrober le tout.

Enfournez pour environ 30 min à 200°C.

Retournez les légumes à mi-cuisson. Au bout de 30 min, goûtez et ajustez si besoin l’assaisonnement. Si la pomme de terre n’est pas tout à fait cuite, prolongez la cuisson de quelques minutes.

Il n’y a plus qu’à déguster !

 

Si vous avez envie d’essayer d’autres délicieuses recettes simples et rapides, à base de produits locaux et de saison, alors il est temps de commander votre panier de la semaine !

 

Sabrina Marnet-Letellier – Micronutritionniste sur Lyon et sa périphérie – www.naturmove.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *