Mes Astuces pour des repas de fêtes gourmands et pas chers

Ce n’est un secret pour personnes, les fêtes de fin d’années sont rarement le meilleur moment pour faire des économies ! Entre les cadeaux et les repas bien garnis, le portefeuille en prend un coup. Pour certains cela peut même être un sacré dilemme… Ce mois-ci je vous propose quelques astuces pour régaler vos proches avec un petit budget…et de façon écoresponsable (cerise sur le gateau !)

En entrée, vive les légumes de saison !

Pour une entrée qui soit à la fois gourmande et économique, pensez aux légumes de saison ! Je vous vois déjà faire la grimace en lisant ces lignes… Les légumes, pas très glamours pour un repas de fête ? Détrompez-vous ! Il suffit d’une préparation faisant intervenir quelques épices ou petits ingrédients apportant du pep’s et de l’originalité, une belle présentation, et le tour est joué ! De plus, en choisissant des légumes de saison et idéalement locaux, comme les légumes racines ou les courges et potirons, vous allierez à la fois le goût et le budget.

Voici 2 propositions d’entrées festives pas chères et pleines de saveur :

Recette de velouté de courge butternut & pain d’épice

Pour 4 personnes il vous faudra :velouté de courge butternut

  • Une petite courge butternut
  • 1 oignon rose ou rouge émincé
  • 1 gousse d’ail émincée
  • 4 tranches de pain d’épice artisanal
  • 1 bâton de cannelle ou 1 càc de cannelle en poudre
  • 1 branche de thym
  • 2 feuilles de laurier
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

Préparation (20 min de préparation + 30 min de cuisson)

Découpez votre courge butternut en morceaux grossiers mais réguliers et épluchez ls à l’aide d’un économe (on peut aussi l’éplucher en premier, mais je trouve cela plus compliqué).

Dans une sauteuse à bords hauts, faire revenir l’oignon dans 2-3 cuillères à soupe d’huile d’olive puis, quand il est transparent ajoutez l’ail et la courge. Laissez revenir le tout quelques instant, sans roussir l’ail ni l’oignon puis saler, poivrer et ajouter le thym, le laurier et la cannelle. Mouillez avec de l’eau (environ 1L, il faut que cela recouvre juste la courge). Couvrez aux ¾ et portez à ébullition. Baissez ensuite le feu et laissez cuire 20 min (ou jusqu’à ce que la courge soit bien tendre).

Enlevez la branche de thym, le laurier et le bâton de cannelle puis mixez le tout. Goûtez et ajustez l’assaisonnement si besoin.

Mettez les tranches de pain d’épice à toaster quelques minutes (soit au grille-pain soit sous le grill du four) puis émiettez-les sur la soupe juste avant de servir.

Crème brûlée aux champignons de Paris

Vous trouverez la recette ici.

Cette recette peut être adaptée avec d’autres champignons ou avec un mélange de champignons de Paris et de pleurotes (ou autres). Achetez-les chez votre primeur ou au marché (d’origine France idéalement).

Très originale et simple à réaliser, elle fera beaucoup d’effet sur votre table de fête !

 

Certains diront qu’il est possible de trouver du foie gras pas très cher en conserve au supermarché, mais honnêtement, vous vous régalerez davantage à partir sur des préparations à base de légumes de qualité que sur du foie gras bas de gamme… Celui-ci contiendra souvent plus de gras que de foie ou aura le même goût qu’un bête pâté…Et si vous voulez quand même servir du foie gras, alors achetez-en un bon mais petit et émiettez-le  au-dessus de votre soupe de butternut (à la place du pain d’épice). Cela viendra lui apporter une touche d’originalité supplémentaire et une texture crémeuse !

 

En plat principal, la volaille à tout bon !

volaille de NoelLa volaille reste une des viandes les moins chères tout en permettant de nourrir une grande tablée. Elle est également bien plus abordable que le poisson. En général, à la période des fêtes, on trouve des volailles d’exception, plus rares et donc plus chères : poularde, chapon, oie… Pourtant il reste tout à fait possible de se régaler avec un bon poulet ou encore une belle pintade rôtis ! Il y a quelques astuces pour faire de ces viandes du quotidien de véritables mets de fête :

  1. Optez pour une viande de qualité: commencez par choisir une bonne volaille fermière, élevée en plein air, pour une viande goûteuse et bien fondante. Un poulet Label Rouge sera même l’idéal, sans être inaccessible. Pour économiser sur les intermédiaires, achetez votre volaille en direct au producteur si vous avez une ferme pas trop loin de chez vous. Sinon vous en trouverez de très bonnes au marché (peut-être un peu plus cher qu’en supermarché mais souvent la qualité est bien meilleure).
  2. Parfumez votre volaille! Commencez par mélangez des herbes aromatiques (herbes de Provence, thym, romarin) à du beurre ramolli (sorti 1h avant) pour en faire un beurre d’herbes. Etalez ensuite ce beurre entre la peau et la chair de votre poulet ou pintade, avant de la mettre au four. Cela nourrira la viande et la parfumera. Vous pouvez faire de même avec des épices plus originales pour une touche d’exotisme : coriandre, gingembre, mélange d’épices pour pain d’épice… Il y a aussi la solution toute simple, pour les adeptes sur sucré-salé, de badigeonner la peau de votre volaille avec du miel, du caramel ou encore du sirop d’érable.
  3. Ce qui fera la différence : la farce ! A base de chair à saucisse ou d’autres viandes, la farce doit être parfumée et originale pour donner le ton à votre plat ( attention, restez sur des mariages de saveurs harmonieux entre la farce et le nappage ou le beurre parfumé que vous appliquez à l’extérieur). Ainsi, pourquoi ne pas essayez une farce à base de boudins blancs et de foies de volaille ou encore une farce pomme & marron ?

Des accompagnements simples ou plus raffinés, à petit budget et locaux

Pour accompagner votre pièce de viande, une belle salade verte avec quelques morceaux de noix, de pomme Granny (la plus acidulé) voire de cranberries, ainsi que des petites pommes de terre grenailles ou des pommes dauphines régaleront tout le monde.

Si vous avez envie de quelque chose d’un peu plus original, pourquoi ne pas partir sur un risotto au potiron ?

Recette du risotto au potiron

Pour 6 personnes il vous faudra:recette-de-risotto

  • 350 g de potiron
  • 1 petit oignon
  • 350 g. riz pour risotto (Arborio ou Carnaroli)
  • 1 gousse d’ail
  • 1 brin romarin
  • ½ verre de vin blanc
  • 1 l. de bouillon de légumes (à faire avec 1 cube pour bouillon)
  • 50 g. de fromage crémeux (type Boursin)
  • 3-4 feuilles de ciboulette
  • Huile d’olive
  • Poivre
  • Sel
  • 40 g de Parmesan rapé

La préparation (15 min de préparation, 30 min de cuisson)

Commencez par  éplucher le potiron. Videz-le de ses pépins, coupez-le en dés et réservez. Faites dorer l’ail dans une casserole avec de l’huile d’olive jusqu’à ce qu’il devienne transparent  puis ajoutez les dés de potiron, le romarin, une pincée de sel. Couvrez et laissez cuire une quinzaine de minutes. Les dés de potiron doivent être moelleux. Si besoin, continuez la cuisson encore quelque minutes. Une fois cuits, écrasez les dés de potiron avec une fourchette. Réservez.

Préparation du risotto: coupez l’oignon en tranches très fines, faites-le rissoler à l’huile d’olive dans une casserole. Lorsqu’il est transparent,  ajoutez le riz et mélangez quelque secondes jusqu’à ce que les graines deviennent translucides. Ajoutez le vin blanc et une louche de bouillon. Quand tout le liquide est absorbé, ajoutez encore une louche de bouillon et recommencez jusqu’à ce que le riz soit cuit. En tout le riz doit cuire 20-25 minutes. A mi-cuisson (soit au bout de 10 min), ajoutez le potiron et son jus mélangez bien pour le répartir. Sortez du feu le risotto quand le riz est encore al-dente et qu’il ne reste plus de liquide. Ajoutez alors le Boursin et la ciboulette ciselée, mélangez bien. Ajustez l’assaisonnement si besoin. Servez saupoudré de parmesan Mélangez bien, faites reposer le risotto quelque minute avant de le servir.

Un dessert bon marché et gourmand, c’est possible ?

carpaccio-agrumesBien sûr qu’il est possible de trouver un dessert qui soit goûteux, bon marché….et moderne !

Pour cela, je vous recommande de partir sur un dessert glacé (pourquoi pas une omelette Norvégienne ?) ou encore un dessert à base de fruits de saison qui permettra d’apporter de la fraîcheur et de la légèreté en fin de repas. Un carpaccio d’ananas à la vanille, un carpaccio d’agrumes à la cannelle ou encore un tiramisu aux lychees et coulis de framboises seront une très bonne alternative aux traditionnelles bûches à la crème au beurre, sans pour autant faire exploser le budget.

Personnellement, j’ai un petit faible pour le blanc-manger, une version exotique du flan, sans œufs,  à base de lait de coco. Vous pourrez trouver une recette de blanc-manger de fêtes ici.

 

J’espère vous avoir donné quelques idées gourmandes pour des repas de fêtes réussis, sans gréver votre budget. En attendant, si vous n’avez pas envie de vous casser la tête pour votre repas de Noël et de mangez un délicieux repas avec des produits d’excellente qualité, commandez un Cabas de Noël Recettes et Cabas* 😉

Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année!

*Uniquement sur l’agglomération Lyonnaise

Sabrina Marnet-Letellier, Micronutritionniste & créatrice culinaire sur Lyon

4 commentaires sur “Mes Astuces pour des repas de fêtes gourmands et pas chers”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *