Le marron dans tous ces états !

 

Encore beaucoup de gens se posent des questions sur le marron… Pourtant connu pour ne pas être un aliment comestible, il a fait son apparition dans de nombreux plats d’hiver, sucrés salés, ou dans des desserts à base de crème de marron.

Si l’on veut être exact et lever ce malentendu, il convient d’expliquer rapidement ce qu’est le marron et pourquoi certains pensent qu’on ne peut pas le consommer. Ces derniers ont à la fois raison et tort car la châtaigne n’est effectivement pas comestible, il s’agit-là de la variété qui pousse en forêt distinguée du marron par ses nombreux pics et des deux ou trois fruits. Le marron au contraire, variété de châtaigner greffé pour la culture, ne dispose que d’un gros fruit, de pics plus espacés et se trouve plus généralement dans les villes, lui est totalement comestible et dispose au passage de très nombreux bienfaits en plus de pouvoir se cuisiner d’une multitude de façons… !

Les châtaignes peuvent se consommer grillées sous la cendre ou dans des poêles trouées ou, plus simplement, bouillies ou grillées au four. Elles sont vendues dans les rues en hiver au cri de « Chauds les marrons ! ». C’est sous cette forme qu’elles sont vendues chaque automne dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon à l’occasion de la Vogue des marrons, grande fête traditionnelle du quartier vieille de plus de 150 ans.

 

Le marron est extrêmement apprécié dans des recettes de desserts, notamment grâce à sa saveur très douce, la plus classique et la plus connue étant la recette des marrons glacés : une confiserie composée d’un marron confit dans un sirop de sucre puis glacé au sucre glace, recette pouvant être réalisés maison ou artisanalement grâce à un réel procédé nécessitant beaucoup de savoir-faire. La crème de marron connait également beaucoup de succès car permet de faciliter l’utilisation de ces ingrédients dans d’autres recettes, notamment dans des bûches de Noël où la saveur du marron s’accorde parfaitement à l’ambiance ou encore dans des tiramisus, des cheesecakes, des fondants ou encore  des macarons… Le marron est vraiment l’ingrédient parfait pour venir ajouter une touche hivernale mais douce et chaleureuse à un dessert … !

Le marron n’excelle pas seulement dans les desserts et dans les recettes sucrées et c’est là sa force, il se déguste tout aussi bien chaud et cuit dans des recettes salées. On le retrouve par exemple dans la farce  de la dinde pour rester dans le thème de Noël ou associé au potiron dans des veloutés plus tôt dans l’automne. Il sert également souvent d’accompagnement à un plat de féculents ou dans une salade, les déclinaisons sont infinies.

Et excellent pour la santé avec ça !

Avec l’apport d’énergie qu’il procure en raison de sa grande composition en fibres, en glucides, en potassium et en fer, on y ajoute la faible teneur en gras de ce fruit et nous avons là un produit excellent pour la santé et notamment pour les sportifs, il s’agit cependant d’un fruit fort calorique dont il ne faut par conséquent pas abuser ! Les intolérants au gluten n’ont également aucun problème à en consommer, la farine de châtaigne est d’ailleurs l’une des alternatives sans gluten à la farine classique ! Séchées, puis moulues, elles donnent une farine difficilement panifiable largement consommée en Corse, notamment sous forme de « pulenda ». Mélangée à hauteur de 30 % à de la farine de froment, elle peut servir à faire du pain, des crêpes, des galettes et des pâtisseries.

 

 

 

 

Récoltés durant le mois d’octobre et novembre, surtout en Ardèche, on peut donc dire que le marron est sans conteste un fruit d’hiver, il apporte l’énergie nécessaire pour affronter le froid et trouve parfaitement sa place dans des recettes chaleureuses et notamment lors des fêtes de fin d’année dans la bûche ou dans la dinde emblématique de nos tablées festives.

Chez Recettes & Cabas, nous vous proposons une recette hivernale et rapide, associé aux champignons, un véritable régal.

 

 

Poêlée de marrons, champignons sautés en persillade

 

 

Ingrédients (pour 4 personnes) : 350g de marrons ; 500g de champignons de Paris ; 1 gousse d’ail ; quelques brins de persil ; huile d’olive ; sel et poivre.

Préparation (5-10 min et 15 min de cuisson):

 

1. Lavez rapidement les champignons sans les laisser tremper. Emincez-les.

2. Faites-les cuire une dizaine de minutes dans une sauteuse avec 2cs d’huile d’olive.

3. Pendant ce temps, émincez finement l’ail, lavez et ciselez le persil. Salez, poivrez les champignons en fin de cuisson, ajoutez l’ail haché et le persil ciselé, faites revenir 3 min. de plus et réservez.

4. Faites chauffer 2cs d’huile d’olive dans la même poêle et faites revenir les marrons 5 min. environ à feu vif en les retournant délicatement.

5. Servez la poêlée de champignons avec les marrons accompagnées d’une belle salade verte.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *