Épices et aromates alliés de votre santé

Les premiers guérisseurs l’avaient bien compris : les plantes recèlent de nombreux composés ayant des bénéfices directs sur notre santé et pouvant guérir certaines affections. On aurait donc tout bon à les introduire dans notre cuisine au quotidien, tant pour ces bénéfices que pour leur saveur. Après tout, si on a la capacité d’allier santé et plaisir des papilles, on aurait tort de se priver, non ? La liste étant longue, je vous ai fait une sélection de mes plantes favorites pouvant facilement être intégrées dans vos recettes.

Vos alliés de l’hiver

Que ce soit en prévention, pour renforcer les défenses immunitaires, ou en curatif, certaines herbes aromatiques ainsi que les ingrédients de la ruche seront vos meilleurs alliés pour terminer l’hiver (et éviter d’être contaminé par la grippe ou le coronavirus).

Pour booster vos défenses immunitaires, favorisez les herbes aromatiques fraîches et notamment le persil, qui vous permettront de faire le plein de vitamine C, à condition de les consommer crues, dans un taboulé, ou de les ajouter en toute fin de cuisson (la chaleur détruisant la vitamine C). La gelée royale ou le pollen frais (vendu congelé en l’occurrence) seront également de très bons alliés grâce à leur richesses en composés antibactériens et immunostimulants.

En curatif, contre les rhumes et les gorges/nez encombrés, optez pour les tisanes à base de thym ou de gingembre et légèrement sucrées au miel (miel de thym, d’eucalyptus ou encore de sapin). Attention à choisir un miel bio dont la provenance est bien identifiée (miel de petits producteurs locaux idéalement) et mentionnés « extrait à froid ».

Si vous voulez aller plus loin sur les plantes alliées de l’hiver, un article sur le sujet nous a tout particulièrement intéressées dans les pages du FémininBio Magazine* de février/mars, actuellement en vente en kiosques et magasins bio. Vous y découvrirez quelques astuces de phytothérapie pour aller plus loin et cibler des maux précis.

Les plantes anti-ballonnements

fenouil et curcumaDe nombreuses herbes aromatiques et épices ont un effet positif sur la digestion. Parmi les soucis digestifs les plus courants : les ballonnements et les gaz. Si une petit quantité de gaz dans les intestins est tout à fait normale, voire saine, en revanche l’excès est problématique. Et quand les gaz ne sortent pas, cela peut devenir très inconfortable. Pour pallier à cela, le mieux est d’intégrer certaines herbes et épices dans ses plats, notamment pour accompagner les aliments qui ont tendance à davantage fermenter (choux, pois chiches, haricots secs,…) :

  • Les graines de cumin ou de carvi seront à ce titre parfaites dans un tagine, avec les choux ou es boulettes de viande.
  • Les graines de fenouil ou de coriandre seront également très utiles pour des plats à base de viande ou de légumes.
  • En dessert, pensez à faire infuser de la badiane (=anis étoilé) ou de la cardamome dans une salade de fruit ou un entremet pour éviter les flatulences en fin de repas.

Les plantes amies du foie

Le foie est un organe malmené. L’excès d‘aliments gras, d’alcool, les médicaments, la pollution,…tout cela doit être géré et éliminé par notre foie. Il joue en effet de nombreux rôles parmi lesquels celui de détoxication et de digestion. Pour le soutenir, certains aliments sont particulièrement intéressants :

  • L’ail et l’oignon, grâce à leurs molécules soufrées qui interviennent dans le processus de détoxication.lait d'or ou golden latte
  • Le brocoli : riche en un composé appelé sulforaphane, il va venir aider votre foie également…à condition de le consommer cru (rapé par exemple, façon taboulé) ou très peu cuit.
  • Le curcuma, une épice douce qui s’utilise tant en salé (curry, cari,…) qu’en sucré (Lait d’Or, porridges ,…), active une des phases de la détoxication hépatique et a un très fort pouvoir anti-inflammatoire.
  • Le romarin gagnera a être utilisé dans vos plats de légumes (ratatouille et autres) et vos plats de viande mijotés.

 

Et pour finir : les plantes que toutes les femmes devraient connaitre

plantes pour la santé féminineLa sauge est particulièrement indiquée en cas de troubles d’origine hormonale. Elle aide à régulariser les règles et soulage les troubles liés à la ménopause, notamment les bouffées de chaleur. Elle s’utilise  dans les ragouts, les plats mijotés ou en infusion.

Le gingembre, à utiliser sec ou frais râpé dans les desserts, les plats salés ou en infusion, sera parfait contre les nausées des femmes enceintes ou pour activer la digestion.

L’ortie : c’est une plante qui est très reminéralisante grâce à sa richesse en minéraux. Elle sera donc à favoriser à partir de la ménopause et pour toutes les femmes souffrant d’ostéoporose. Sa richesse en fer est également intéressante pour toutes les femmes ayant des règles abondantes. Vous pouvez la prendre sous forme de complément alimentaire mais aussi tout simplement en soupe.

Le dernier conseil pour la fin : veillez  à utiliser des aromates bio autant que possible, car de nombreuses herbes aromatiques et épices sont très fortement contaminés par les pesticides….

 

Tout cela vous a donné envie de passer de la théorie à la pratique ? Alors passez commande de votre cabas de la semaine ! Tous les ingrédients nécessaires  à l’élaboration des recettes sont fournis mais vous pouvez bien sûr personnaliser vos préparations et ajouter les aromates ou les épices qui vous semblent intéressants. En cuisine, il n’y a jamais d’interdits ! 

FemininBio Magazine est un media lifestyle positif, inspirant et conscient. Une publication bimestrielle, totalement indépendante, disponible en kiosques, magasins bio ou via abonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *