Soupe aux parfums d'Asie

Recette Soupe aux parfums d'Asie
Cette recette est l'une des recettes du cabas à cuisiner de la semaine du lundi 18 octobre 2021.
Ingrédients :
  • nouilles chinoises

  • Champignons noirs déshydratés (shiitake)
  • Œufs
  • Coriandre

    Les ingrédients fournis dans le cabas TRADI sont conventionnels et parfois BIO. Dans le cabas TOUBIO les ingrédients sont BIO sauf rare exception indiquée sur les fiches recettes fournies dans le cabas lors de la livraison.

Ingrédients du placard :
  • Huile neutre

  • Un cube ou un sachet de bouillon de volaille ou de bœuf (ou, un cube de préparation pour phở ou pour dashi)
  • Sel
  • Poivre
  • Sauce soja salée (facultatif)

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes
Facilité :
Equilibre du repas :
La recette

1. Hachez grossièrement la coriandre (réservez quelques feuilles pour la décoration). Battez les œufs en omelette ; salez, poivrez, ajoutez les pluches de coriandre.

2. Faites chauffer 1cc. d’huile neutre dans une grande poêle. Versez-y l’omelette et cuisez-la comme une grande crêpe en la retournant à mi-cuisson. Hors du feu, roulez-la et laissez-la refroidir.

3. Faites bouillir ½ litre d’eau. Faites dissoudre ou infuser le bouillon de votre choix. Ajoutez les shiitake et maintenez à feu moyen.

4. Tandis que les champignons se réhydratent, coupez l’omelette roulée en petits morceaux. Ajoutez les nouilles chinoises au bouillon et laissez cuire 5 à 8 minutes.

5. Servez dans des grands bols en mettant, au fond, l’omelette ; couvrez de bouillon, répartissez le mélange nouilles chinoises - shiitake dans chaque bol, décorez de feuilles de coriandre.

6. Servez aussitôt en parfumant, à votre goût, de sauce soja salée.

Notre grain de sel

Les bouillons sont, dans les cuisines asiatiques, une véritable tradition ; ainsi une journée au Vietnam ne commence jamais sans son phở ! Les multiples variantes du dashi japonais fait la popularité de son rāmen, aussi célèbre que le wonton mee malais, le yam wun sen thaïlandais ou le ggeok manduguk coréen. Les possibilités de croiser les gastronomies asiatiques (et la diversité de leurs ingrédients) sont quasiment infinies et rendues possibles grâce à la multiplication d’épiceries spécialisées ! JMC

Je compose un cabas à cuisiner